• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Mieux comprendre et maîtriser les épidémies en les modélisant

 

Pouvoir modéliser la transmission des infections animales pour mieux en prédire leurs caractéristiques, mieux les gérer ou les anticiper, tel est l’enjeu de tout un volet de recherche à l’Inra.

Des nouveaux modèles multi-échelles de  la transmission inter troupeau d’agents pathogènes ont été développés par les chercheurs. Ils ont été appliqués à des maladies endémiques comme la diarrhée virale bovine (BVD), la paratuberculose ou la fièvre Q chez les bovins.

Tête de vache Holstein. © Inra, Bertrand Nicolas
Par Pascale Mollier et Delphine Achour
Mis à jour le 14/12/2016
Publié le 25/11/2016

Ce dossier fournit des explications sur la structure et la portée de ces nouveaux modèles développés en épidémiologie animale.


Au sommaire :

Introduction

Un modèle mécaniste dynamique intra et inter-troupeau

Maîtriser le virus bovin de la maladie des muqueuses

Maîtriser la paratuberculose bovine

Fièvre Q : modélisation d’une transmission qui décoiffe

Lire le dossier