• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Tiques, maladie de Lyme et autres maladies à tiques

Le mois de mai marque le début du pic d’activité des tiques dans l’environnement. Dans sa conférence de presse donnée le 19 mai dernier, l’Inra fait le point sur les recherches menées avec ses partenaires depuis les années 2000. Que sait-on des tiques, de leur cycle de vie, des agents pathogènes transmis, de leur détection ? Quel est l’impact du climat, du paysage et de la faune sauvage sur les populations de tiques ? Quelle surveillance, quelle prévention et quelles méthodes de lutte peut-on mettre en place ?

Différents stades de la tique Ixodes ricinus. © Inra
Mis à jour le 01/06/2017
Publié le 23/05/2017

Les tiques sont le premier vecteur de maladies animales dans le monde, le deuxième pour les maladies humaines après le moustique. Chez l’homme, elles transmettent notamment les bactéries responsables de la maladie de Lyme : 27 000 nouveaux cas par an sont estimés en France. Chez les animaux d’élevage, les tiques sont responsables de pathologies pouvant engendrer des baisses de production importantes. Les animaux d'élevage représentent aussi une ressource utilisée par les tiques pour réaliser leurs repas sanguins avant de piquer ultérieurement l'homme.

Depuis les années 2000, l’Inra mène des travaux de recherche sur les tiques, allant d’études fondamentales à la recherche participative impliquant les citoyens. Ils sont réalisés principalement par quatre unités mixtes de recherche rattachées au département Santé Animale de l’Inra : ASTRE*, BIOEPAR**, BIPAR*** et EPIA****.

Les chercheurs se sont prêtés à l’exercice du « Questions-Réponses » lors de la conférence de presse organisée par l’Inra le 19 mai 2017. Que sait-on des tiques, de leur cycle de vie, des agents pathogènes transmis, de leur détection ? Quel est l’impact du climat, du paysage et de la faune sauvage sur les populations de tiques ? Quelle surveillance, quelle prévention et quelles méthodes de lutte peut-on mettre en place ?


Télécharger le dossier de presse

Au sommaire

  • Les intervenants
  • Portrait de tiques
  • Les sciences participatives pour comprendre et prévenir les maladies transmises par les tiques
  • Mieux connaître les tiques et les bactéries transmises, diagnostiquer les maladies
  • Les facteurs déterminant la répartition et l’abondance de tiques dans l’environnement
  • Lutter contre les tiques et les maladies qu’elles transmettent


ASTRE * - Animal, Santé, Territoires, Risques et Écosystèmes, Unité mixte de recherche INRA/CIRAD
BIOEPAR ** Biologie, Epidémiologie et Analyse de Risque, Unité mixte de recherche INRA/ONIRIS
BIPAR *** Biologie Moléculaire et Immunologie Parasitaires, Unité mixte de recherche INRA/ANSES/ENVA
EPIA**** Epidémiologie Animale, Unité mixte de recherche INRA/VetAgro Sup

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)
Département(s) associé(s) :
Santé animale